Deutsche Sprache Website in English

Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le télécharger

Réservez en ligne!
Diminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimerVersion PDFPlan du site
Voir la carte interactive GooglemapVotre carnet de voyage


Idées séjours


Suivez l'Etoile de Noël
3 jours / 2 nuits

A partir de 165 Euros /pers.

> Plus d'infos

Noël au Pays des Mystères
3 jours / 2 nuits

A partir de 280 Euros /pers.

> Plus d'infos

Bonjour Strasbourg en famille
3 jours / 2 nuits

A partir de 90 Euros /pers.

> Plus d'infos

Noël, plaisirs des sens
3 jours / 2 nuits

A partir de 270 Euros /pers.

> Plus d'infos

Une année de fête dans le Bas-Rhin


Nombre de traditions puisent leur origine dans une quête du sens de la vie ou dans les rites de protection… Les fêtes chrétiennes, encore aujourd’hui, rythment la vie des villages de la région. Mais en Alsace, tout est prétexte à fête, durant les quatre saisons de l’année : moissons, vendanges, fête patronale, artisanat, vide-greniers, produits du terroir.

Picto pdf petit Téléchargez la brochure « Calendrier des Manifestations-Alsace ».

Accédez à toutes les manifestations dans le Bas-Rhin


Marché de Noël, Place de la Cathédrale à Strasbourg
Marché de Noël, Strasbourg

Le cycle de Noël

Il commence avec l’Avent, quatre dimanches avant Noël. La couronne de l’Avent et ses bougies symbolise la venue de la lumière. Les bougies sont successivement allumées, lors de chaque dimanche. Pendant cette période, on confectionne toutes sortes de petits gâteaux de Noël (Wihnachtsbredle). Le sapin de Noël est un authentique alsacien ; sa première mention date de 1521 à Sélestat ! À l’origine, il était décoré de pommes rouges, hosties, roses en papier, petits gâteaux et bougies. Quant à la remise des cadeaux, le protestantisme strasbourgeois la déplace, en 1570, de la Saint-Nicolas à la veille de Noël.


Carnaval de Strasbourg
Défilé de Carnaval, Strasbourg

Carnaval

Il marque l’arrivée du printemps, ainsi que l’inversement momentané de l’ordre social. Les lancers de disques enflammés (Schieweschlawe), jeu rituel très ancien, perdurent dans certaines communes (Offwiller, Wintzenheim/Kochersberg).

Consultez la lliste des défilés de Carnaval dans le Bas-Rhin


Lapin de Pâques - Laemmele
Lapin de Pâques - Laemmele

De Pâques à Pentecôte

À Pâques, les traditions font référence, dans un premier temps, à des actes de purification : on effectue un grand ménage (Oschterputz) et on consomme un plat d’herbes et de légumes verts le Jeudi Saint (Gründunnerschda). Le renouveau de la nature, la renaissance à la vie sont associés au dimanche de Pâques. L’agneau pascal en biscuit évoque le Ressuscité. Le lièvre de Pâques et ses oeufs fêtent le printemps et la fécondité. Le 1er mai, il était de coutume de planter des arbustes verts décorés (Maïe) en gage d’estime et d’amour, et de fêter les reines de mai, jeunes filles messagères du printemps. À la Pentecôte avaient cours des rituels liés à l’énergie vitale de la nature, personnifiés par les valets de la Pentecôte, mannequins hirsutes faits de paille ou de végétaux verts.


Les feux de la Saint-Jean

Au début de l’été, ils sont la réminiscence des festivités du solstice d’été et continuent de crépiter et d’embraser le ciel alsacien…


Corso fleuri de Rosheim
Corso fleuri de Rosheim

Les Messtis

(de Messtag = jour de la messe) ou Kilbe, fêtes patronales et foires annuelles, battent leur plein en été. Traditionnellement, ils s’étendent de la Pentecôte à l’automne. Entre autres coutumes, un mât de cocagne était érigé pour y accrocher saucisses, jambons, bretzels, légumes en botte, friandises. Les jeunes du village rivalisaient d’agilité pour les décrocher ! Ces messtis laissent place aujourd’hui à d’autres types de fêtes (corsos fleuris…) et à toutes sortes de manifestations estivales.


Vignoble à Andlau
Vignoble, Andlau

Automne et hiver

Après les moissons, octobre est le mois des vendanges. À l’entrée de l’hiver débutaient les veillées. Plusieurs familles se réunissaient autour du poêle en faïence (Kachelofe). On s’adonnait alors à divers travaux : réparer les outils, filer le chanvre, casser des noix et des faînes… Tout en contant force anecdotes et légendes, entre plusieurs générations. La Saint-Martin clôturait l’année économique. La procession des lanternes a encore cours dans les pays rhénans. En Alsace, on creusait et éclairait des betteraves… et non des potirons ! On dit que la lumière préparait le chemin de l’âne de St-Nicolas. Et celui des âmes qui rôdent autour des maisons en cette période de l’année.


Agence de développement touristique du Bas-Rhin - 4 rue Bartisch - F-67100 Strasbourg - Tél. +33 (0)3 88 15 45 88 - Fax +33 (0)3 88 75 67 64 - Mentions légales - Contact
Fermer